Chablis Vincent DAUVISSAT 2006,

Un grand sans cru

Je vous avais déjà fait le coup avec le 2002 : un Chablis Village du niveau de certains beaux crus chez les voisins...

Mais ce 2006 est un peu particulier, il profite en plein de ce millésime frais qui avait pourtant commencé sous un soleil puissant, avant de terminer sur une fin d'été et des vendanges fraiches et pluvieuses...c'est août qui fait le moût et ainsi les blancs champenois et bourguignons sont bons, frais et se gardent remarquablement s'ils sont bien nés.

Un nez parfumé, au sens propre et sans doute galvaudé du terme : cela part dans tous les sens, une pointe de champignon et de mousse signent l'âge, un fruit éclatant (poire, nashi) et un miellé/beurré  signent le chardonnay.

20180825_190459[1]

La bouche est de longueur moyenne, car oui c'est là le "simple" Chablis" dans la gamme de ce producteur de génie dont il ne me reste que très peu en cave. Car désormais à près de 35/40 €, j'ai fait le choix de rechercher de nouveaux vignerons...

C'est donc puissant, arômatique et addictif...16/20 pour moins de 15 € à l'époque. C'était mieux avant !